Articles Tagués ‘ordinateurs’


Quel plaisir lorsqu’on découvre une critique élogieuse sur son travail !

Virtualite-GF-w« Gisèle a travaillé dans un monde peuplé d’ordinateurs et a décidé d’approfondir en langage artistique la complexité des relations que les hommes entretiennent avec ces machines qu’ils ont créées. Gisèle F marie la pertinence conceptuelle à un travail très abouti de modification plastique de son support narratif. Ses œuvres témoignent d’une grande maturité humaine et artistique. 

VXT6 Y3-1_web

J’admire aussi son talent pour rendre en modelé de façon très organique et primitive la conscience intérieure des êtres. Et je suis tombée sous le charme de ses petites créatures zoomorphes qui font l’objet d’un travail à part, organismes en mue comme tout juste issus de la matrice. On se délecte à les regarder découvrir leurs nouvelles possibilités kinésiques dans un effort concentré et une maladresse un peu loufoque si attachante. Et on est pris d’une irrésistible envie d’en adopter un, un qui, quelque part, nous ressemble… »

VISS VISS -2_web

Son site : www.an-pra.com
Un grand merci à elle !

* * * * *

Publicités

Tiens allez, je profite de cette nouvelle réflexion profonde pour faire la pub de mes sculptures.

Quand un homme – ou une femme – maîtrise les ordinateurs et leur contenu,

        ça donne ça :

Frog Computer Club – Parce que le Savoir libère …

(Vous pouvez cliquer dessus, elles s’agrandissent)

           ou ça :

Sculpture ordinateur - Gisèle F - à défaut de maîtriser le contenu....

Domptage de souris

        ou encore ça :

Log’n Graff – Une autre façon de s’approprier la connaissance…

Mais quand il ou elle ne les maîtrise pas ou ne les contrôle pas, ça donne ça :

L’Avaleur – S’échapper du dictat…

Ne vaut-il pas mieux alors, apprendre à se servir de toutes ces nouvelles technologies – puisqu’elles sont là – et en garder ainsi le contrôle, plutôt que d’en avoir peur ?

Parce que voilà, ça se mord la queue :

  • ce  dont on a entendu parler – c’est sûr que sinon on s’en contrefiche comme d’un pot de Nutella vide – qu’on ne connaît pas et qui dépasse de loin tout ce qu’on a appris jusqu’à l’âge pubère, on en a PEUR (un peu, beaucoup, passionnément, à la folie) ;
  • et parce qu’on en a PEUR, on ne veut pas y toucher, donc on ne peut pas les connaître et donc ELLES NOUS CONTRÔLENT.

Bon, je suis loin d’être la fille qui textote compulsivement en marchant dans la rue et qui envoie des photos et des smileys toute la journée (mea culpa) – et je trouve tous les smartphones, iPhones et tablettes encore bien trop lourds pour mon sac à main – mais je ne vais pas jusqu’à faire le signe de la croix en hurlant Vade Retro, Satanas ! devant les technologies de notre siècle chéri. Je ne les utiliserai pas forcément, mais je n’ai pas peur d’y toucher ou de comprendre comment ça marche.

Mais pourkoik ?!  me direz-vous.

Mais pour savoir jusqu’où on est fichés, boudiou !

Blague à part, plus on sait comment ça fonctionne, plus on peut contrôler ces petites choses électroniques et leur contenu… et qui sait, plus on peut gagner notre liberté ! 😉 (damned! un smiley :()

De plus, il est quasiment impossible aujourd’hui de parler à un jeune si on ne connaît pas quelques bribes de son jargon smartphonesque que je me garderai bien ici de retranscrire parce que je n’ai pas envie d’avoir à donner les définitions de chaque mot.

Alors, vous ne voudriez quand-même pas ressembler à ça ?…

Sculpture ordinateur - Gisèle F - Quand le pouvoir a changé de mains....

Transfert de Données

Tiens, je crois que je vais faire des études d’ingénieur informaticien, c’est encore eux qui ont tout compris.

* * * * *